La Tour Carbonnière

Et si nous revenions aux #plaisirs_tout_simples? Voilà 3 jours que j’entraine, à l’aube, mes petits visiteurs hébergés par LA TABLE à RALLONGE au cœur du Palus de la Carbonnière. Malgré le froid (oui, voilà un février qui caille grave!) et l’heure matutinale, aucun n’a abandonné son observatoire, sidéré par le spectacle, chaque jour différent, que nous offrait le soleil dans les marais. Les parents en ont profité pour des grasses mâtinées visiblement bienvenues… et nous ne les avons pas attendu pour déguster des petits déjeuners d’anthologie, et nous réchauffer d’histoires contées autour de la grande cheminée… une nouvelle façon de découvrir la Camargue? Je suis ravi de voir que les enfants savent encore s’émerveiller de peu ! Merci Victor HUGO !

lire la suite

Vous ne me croirez pas, mais ce matin, comme tous les matins de confinement j’ai ouvert ma fenêtre dès les premiers rayons du soleil et me suis installé à la grande table à rallonge qui fait face au tilleul. J’attendais le passage de Bruno, l’écureuil et de sa nouvelle conquête du printemps et en attendant, j’ai ouvert mon cahier en me demandant quelle serait l’histoire du jour et fut, fut, fut, fut, fut un petit oiseau s’est posé sur la table. Très étonné, j’ai eu la présence d’esprit de tendre douuuucement le bras pour attraper l’appareil photo qui ne me quitte pas et clic-clac l’oiseau est entré dans la boîte. Il s’est tranquillement approché de ma page blanche et m’a siffloté ce conte éclairant et tendre pour me dire, pourquoi et comment un petit oiseau est devenu ce qu’il est en nous aidant à devenir ce que nous sommes… Écoutez…

lire la suite

Vous ne me croirez pas, mais ce matin, comme tous les matins de confinement j’ai ouvert ma fenêtre dès les premiers rayons du soleil et me suis installé à la grande table à rallonge qui fait face au tilleul. J’attendais le passage de Bruno, l’écureuil et de sa nouvelle conquête du printemps et en attendant, j’ai ouvert mon cahier en me demandant quelle serait l’histoire du jour et fut, fut, fut, fut, fut un petit oiseau s’est posé sur la table. Très étonné, j’ai eu la présence d’esprit de tendre douuuucement le bras pour attraper l’appareil photo qui ne me quitte pas et clic-clac l’oiseau est entré dans la boîte. Il s’est tranquillement approché de ma page blanche et m’a siffloté ce conte éclairant et tendre pour me dire, pourquoi et comment un petit oiseau est devenu ce qu’il est en nous aidant à devenir ce que nous sommes… Écoutez…

lire la suite

26. Le petit Voleur de mots

Savez-vous qu’on dit qu’un conteur ne choisit jamais les histoires qu’il raconte… mais que ce sont les histoires qui l’attrapent, le captivent (le capturent), l’attachent (le ligotent) jusqu’à ce qu’elles décident que le coup de foudre a assez duré et qu’elles l’abandonnent en laissant, peut-être, la place à une nouvelle, plus belle, plus forte… rarement différente! Et si c’était une des règles immuables de l’amour? Dernièrement j’ai entendu un petit garçon se plaindre  doucement : “les filles ça fait toujours des histoires!”…

lire la suite

24. Le nombril… à plume!

J’ai la très grande chance d’être… un vieux bonhomme ! Oh ! Rassurez-vous je ne prononce jamais cette phrase en présence d’oreilles étrangères car mes auditeurs pourraient se demander ce qu’il y a de chanceux à collectionner des rides et des poils blancs, à devoir regarder le monde à travers des lunettes dont les verres s’alourdissent au fur et à mesure que ses forces diminuent, à entendre de moins en moins bien les chants de la vie… S’ils savaient ! Bien sûr, devenir vieux n’est un objectif pour personne… et pourtant, combien d’enfants, encore de nos jours, ne connaîtront jamais le bonheur d’arriver à un âge où l’on peut, sans décevoir, s’asseoir quand on est fatigué, pleurer quand on est ému, prendre le temps de rêver, dire à une femme qu’elle est belle sans affoler une paire de biscottos… et raconter des histoires à voix douce lorsque l’on en a envie… là… maintenant……

lire la suite

23. Lou ravi

Il parait que cette histoire vient d’Irlande mais j’en ai entendu une version qui arrive tout droit de Camargue  et qui fait réfléchir sur les capacités des petits, des sans pouvoir, à montrer aux grands, aux décideurs, que leurs décisions peuvent parfois se retourner contre eux. Jugez plutôt !

lire la suite

22. Les histoires de Chantal de LA RONDE DES MOTS

Quelques contes racontés par l’amie Chantal PICHA réunis sur une seule page, juste pour vous… c’est trop d’un coup! Moi je les connais et je vous envie de les découvrir à votre tour. Faites attentions… c’est à écouter avec modération!

lire la suite

21. Le petit grelot

Une petite histoire sans prétention juste pour remonter le moral d’une gentille maman… et de tout un tas de grands qui parfois ont l’envie de se plaindre en cette curieuse période!

lire la suite

20. L’histoire sans fin

Voilà l’histoire idéale pour endormir les petits… et parfois, même les raconteurs ont du sable plein les yeux Ah! quand même… mais d’où vient donc cette passion pour les taureaux? Il parait… est-ce vrai?… qu’à l’origine du petit monde de Camargue, un seigneur, le sire d’Anglas, possédait un immense château sur les terres situées entre Le Cailar, Saint-Laurent d’Aigouze et Marsillargues. Préoccupé par tout un tas de soucis de seigneur, il avait, tout comme vous, d’énormes difficultés à s’endormir. Et pourtant, il n’était pas un de ces seigneurs fainéants qui se prélassaient toute la journée devant leur lanterne magique. Il avait une passion pour les taureaux et possédait une des plus belles manades qu’on ait jamais vu. Il pouvait donc y travailler, toute la journée : arpenter ses terres sur son beau cheval blanc, nourrir ses taureaux, s’essayer, gentiment, à la course camarguaise, bref, il avait la chance de pouvoir…

lire la suite

Des animations pour vos petits

Très beau film d’animation d’après le récit de Jean Giono dans lequel un berger donne une nouvelle vie à un paysage presque désert (dit par Philippe Noiret. Frédéric Back (1924-2013), Canada 1987). “L’Homme qui plantait des arbres” remporte l’Oscar du meilleur court métrage décerné par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences de Los Angeles, aux États-Unis, le 11 avril 198

lire la suite

Le vieil homme et la mer

Récipiendaire de l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation en 2000, Le vieil homme et la mer raconte l’histoire d’un vieux pêcheur. Santiago est un homme fier, mais il n’a plus l’énergie d’avant. Il n’a rien pêché depuis des semaines. Un matin, il décide de partir au large et de ne revenir que lorsqu’il aura attrapé de quoi prouver qu’il est encore capable. Ainsi commence une lutte acharnée entre un vieil homme et l’énorme poisson qui sera peut-être la prise de sa vie Une envie de partager avec mes petits enfants, des moments courts autour de belles histoires et du travail de vrais artistes tellement différents de ceux qui encombrent habituellement les écrans Ne cherchez pas plus loin! les rallonges servent aussi à élargir les petites tables étriquées

lire la suite

Nebula

Dans une forêt en montagne, une petite fille fait une mystérieuse rencontre. Court-métrage d’animation de fin d’études (promotion 2014). Réalisateurs : Camille ANDRE, Marion BULOT, Clément DORANLO, Myriam FOURATI, Jonghyun JUNGBOIX, Alexis KERJOSSE, Sarah SIMON Une envie de partager avec mes petits enfants, des moments courts autour de belles histoires et du travail de vrais artistes tellement différents de ceux qui encombrent habituellement les écrans Ne cherchez pas plus loin! les rallonges servent aussi à élargir les petites tables étriquées

lire la suite

Le cadeau

The Gift is a shortfilm produced by Cecilia Baeriswyl and directed by Julio Pot, selected in more than 100 international festivals et voici le “making of” de ce petit film Une envie de partager avec mes petits enfants, des moments courts autour de belles histoires et du travail de vrais artistes tellement différents de ceux qui encombrent habituellement les écrans Ne cherchez pas plus loin! les rallonges servent aussi à élargir les petites tables étriquées

lire la suite

Father and daughter

Toute sa vie, elle aura attendu son père 2000 Academy Award for animated short film   Une envie de partager avec mes petits enfants, des moments courts autour de belles histoires et du travail de vrais artistes tellement différents de ceux qui encombrent habituellement les écrans Ne cherchez pas plus loin! les rallonges servent aussi à élargir les petites tables étriquées

lire la suite

Farewell

Parce qu’il faut bien nourrir ses inspirations Une envie de partager avec mes petits enfants, des moments courts autour de belles histoires et du travail de vrais artistes tellement différents de ceux qui encombrent habituellement les écrans Ne cherchez pas plus loin! les rallonges servent aussi à élargir les petites tables étriquées

lire la suite

Les boîtes à bêtises

Les bêtises sont-elles si monstrueuses? Film de fin de Bachelor Infographie 3D 2012 de Bellecour Ecole, Art Design & Entertainment (bellecour.fr). Réalisé par Ludovic Gavillet, Derya Kocaurlu, Lucas Hudson et Colin Jean-Saunier. Plus de films sur notre channel : vimeo.com/bellecour3d/videos ! Pour plus de détails, voyez notre blog blog.bellecour.fr ! Pour nous contacter : info@bellecour.fr Une envie de partager avec mes petits enfants, des moments courts autour de belles histoires et du travail de vrais artistes tellement différents de ceux qui encombrent habituellement les écrans Ne cherchez pas plus loin! les rallonges servent aussi à élargir les petites tables étriquées

lire la suite

Luminoir

Une petite fille de 6 ans, effrayée par l’obscurité et seule dans sa chambre, se fait enlever par un mystérieux monstre appelé “Luminoir”. Celui-ci mettra tout en œuvre dans son monde étrange pour montrer à la fillette la beauté du noir… Réalisation : Grégory Coelho, Mathieu Assemat, Yannick Lecoffre, Michaël Hunault Production : Esma Site officiel : http://www.luminoir-lefilm.com/ Une envie de partager avec mes petits enfants, des moments courts autour de belles histoires et du travail de vrais artistes tellement différents de ceux qui encombrent habituellement les écrans Ne cherchez pas plus loin! les rallonges servent aussi à élargir les petites tables étriquées

lire la suite

L’amour, l’amour, l’amour…

L’amour, l’amour, l’amour Dont on parle toujours À l’amour, c’est un printemps craintif Une lumière attendrie, ou souvent une ruine L’amour, l’amour C’est le poivre du temps Une rafale de vent, une feuille et de lune L’amour, l’amour, à l’amour Dont on parle toujours L’amour, mais la nuit a un bonnet Et le jour porte un masque Qui veut que l’on grimace L’amour, l’amour C’est parfois même aussi, que le visage d’un autre Qui n’est ni lui ni l’autre L’amour, l’amour, l’amour Dont on parle toujours À l’amour, à l’amour c’est plus d’une foi Un panier vide aux bras, l’arc-en-ciel sur deux cœurs L’amour, l’amour L’amour c’est quand je t’aime L’amour c’est quand tu m’aime Sans te le dire Sans me le dire L’amour, l’amour L’amour c’est quand tu m’aime L’amour c’est quand je t’aime Sans te le dire Sans me le dire

lire la suite

19. LE CHASSEUR DE GLOU Histoire

Bien tenté! mais ce n'est pas ça... cherchez encore!

C’est mon amie Chantal PICHA qui m’a gentiment transmis cette histoire. Je me régale tellement quand elle la raconte que j’ai voulu me la mettre en bouche à mon tour Je recommande cette histoire aux nombreux chasseurs et pêcheurs de Camargue C’est l’histoire de Zézé, un vrai Aigues-Mortais, un ventre bleu. Et comme tous les Ventres Bleus, Zézé est chasseur et pêcheur. Ce matin, en lisant le Midi Libre tout en buvant son café, il tombe sur une annonce : « Cherchons un chasseur expérimenté » C’est tout moi, ça, se dit Zézé et il se rend à l’adresse indiquée au bas de l’annonce. Il arrive dans un bureau où une jolie secrétaire l’accueille. -« Etes-vous un chasseur expérimenté ? », demande la secrétaire. -« Vous ne trouverez pas meilleur ! », répond Zézé. -« C’est parfait, signez ce contrat et à la clé il y aura une somme rondelette. » dit la secrétaire. Notre Zézé signe et quitte le bureau.…

lire la suite

17. LE PONT DU VIDOURLE Histoire

Bien tenté! mais ce n'est pas ça... cherchez encore!

Et si je vous vous disais que peu de personnes connaissent l’origine de ce pont ! Je recommande cette histoire à tous ceux qui font des “affaires” avec les diables! Et patatrick! je sors un conte de ma musette. Martin habitait dans une petite tour que l’on voit sur la berge du Vidourle, le fleuve qui longe Saint-Laurent d’Aigouze, notre village. Sa seule fortune était une barque et pour gagner sa vie, il était passeur. Il faisait traverser le Vidourle à tous les gens qui souhaitaient se rendre au marché de Marsillargues. C’était un travail pénible car le fleuve est capricieux et rapide, il fallait ramer fort et quelques fois les passagers étaient bien lourds. Un jour qu’il transpirait en transportant le berger Matthieu… et tous ses moutons, il se dit : Je vais construire un pont et je ferai payer le passage… ainsi je serai moins fatigué et je…

lire la suite