21. Le petit grelot

Une petite histoire sans prétention juste pour remonter le moral d'une gentille maman... et de tout un tas de grands qui parfois ont l'envie de se plaindre en cette curieuse période!

Bien tenté! mais ce n'est pas ça... cherchez encore!
 

J'ai la grande chance d'avoir une nièce joyeuse qui adore la vie, ses copines, les déguisements déjantés, ses cousines, les chapeaux-z-amusants avec des grelots et tout un tas de rigoloteries dont, elle seule, a le secret.

Comme ça arrive parfois, chez les jolies demoiselles, elle a trouvé un amoureux.
Comme ça arrive souvent, chez les gentilles filles, elle a aimé se frotter à son amoureux.
Comme ça arrive toujours... quand on frotte des trucs ensemble !...
une étincelle s'est retrouvée rapidement bien à l'abri d'un ventre tout rond.

De cette étincelle est parti un petit feu d'amour qui a doucement poussé en réchauffant le cœur de sa maman. Ce petit feu d'amour a grandi jusqu'à réchauffer le cœur de son papa, puis celui de la maison a tel point qu'il a fallut ouvrir les fenêtres pour laisser la chaleur atteindre le cœur de toute la famille.

On le sait bien, le feu et sa chaleur sont des magiciens capables de tout : transformer des cathédrales en feu de paille ou de minuscules grains de sable en cristal d'une pureté sans faille.

Notre petit feu d'amour, lui, a transformé une étincelle en petite fille unique qui est née avec pour seul bagage... un grelot !... bien caché au fond de son cœur.

Tout le monde était en joie ! Pensez donc une petite fille qui venait d'agrandir le cercle de la famille. Originale comme sa maman, écoutez ce petit drelin-drelin qui accompagne tous ses mouvements.

Mais très vite on apprit que ce grelot grandirait avec la petite fille et que parfois, il pèserait, que souvent il gênerait, que toujours il l'accompagnerait.

Par chance, cette petite fille, née d'un petit feu d'amour était arrivée au bon endroit.
La maison de papa et maman. Un endroit magique qui allait petit à petit lui permettre d'apprendre à vivre avec son grelot.

Comme ça arrive parfois, la petite fille a grandit avec l'aide de ses parents et tout un tas de personnes très attentionnées... mais c'est difficile de grandir avec le poids d'un grelot sur le cœur.
Comme ça arrive souvent, la petite fille a apprit, toujours aidée et bien entourée... mais c'est difficile d'apprendre quand un drelin-drelin vous accompagne toute la journée.
Comme ça arrive toujours... il a bien fallut sortir de la maison !

Dehors, les gens ne sont pas habitués au drelin-drelin du grelot qui attirait l'attention
A l'école, les enfants s'amusaient de ce drelin-drelin tellement différents
Partout, personne ne pouvait imaginer le poids de ce drelin-drelin

La petite fille avait besoin d'un peu d'aide et sa maman eut une vraie idée de maman :
Elle pris le chemin du grenier où se trouvait sa malle de rigoloteries,
Elle l'ouvrit et en sortit la grande boîte où elle cachait tous les grelots de ses déguisements et de ces chapeaux-z-amusants.
Elle en fourra ses poches, les poches de papa et les poches de sa petite fille, tous deux très étonnés.

Ensemble, ils sortirent de la maison en gesticulants. Drelin-drelin, drelin-drelin...
Tous les passants étaient intrigués par ce drôle d'équipage... mais, dans ce vacarme, personne ne remarquait le drelin-drelin si particulier de la fillette.

Et chacun se disait « mais quelle bonne idée pour démarrer une journée avec joie » et très vite les commerces du coin virent affluer les commandes de grelots à se fourrer dans les poches.
On distribua des grelots dans les mairies, les écoles, les villages voisins et bientôt les drelin-drelin devinrent une fabuleuse musique de joie... qui grandit... qui grandit...

aussi vite qu'un petit feu d'amour !

 

"C'est par une multitude de détails que l'on transforme un moment en Camargue en joli souvenir"

Membre du Réseau CAMARGUE-LOCATION

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.