Ouvrir un réseau d’hébergement? En voici un beau projet!

La principale difficulté sur ce type de projet en est la rentabilité et c’est pourquoi la plupart des hébergeurs se casse la tête pour rendre les tarifs attractifs en fonction d’un tas de critères :

  • Est-il nécessaire d’INCLURE DES SERVICES (fourniture des draps et serviettes, dressage des lits en fonction de besoins spécifiques de chaque famille, prise en compte du ménage de fin de séjour, proposition de tables d’hôtes éventuellement livrées à domicile pour faciliter la vie des familles avec de jeunes enfants…)?
  • Est-il utile d’OFFRIR DES PRESTATIONS (petits déjeuners “maison”, recherche des meilleures destinations à conseiller à ses visiteurs, kits bébés et enfants…)?
  • Est-il judicieux de proposer des SÉJOURS HORS SAISON (augmentation des charges notamment de chauffage, répartition des frais de services et de personnel sur un plus petit nombre de visiteurs… et sur des tarifs traditionnellement plus bas contre toute logique)?
  • Est-il important de proposer des ACCUEILS à LA CARTE (permettant notamment aux familles de rouler en dehors des encombrements routiers)?
  • Est-il raisonnable de PROPOSER DE COURTES DURÉES DE SÉJOURS (la majorité des hébergeurs louent du samedi au samedi pour se simplifier la tâche, diminuer leur charges et mieux répartir les frais fixes…)?
  • Est-il intelligent d’AUGMENTER LE CONFORT DE SES VISITEURS (en choisissant de meilleures literies, en proposant de répartir les familles, notamment avec enfants, dans plusieurs maisons au lieu de les “entasser” dans une seule en mobilisant les convertibles)?

Pour avoir voyagé en famille avec des enfants (2 jumelles et 1 garnement), pour avoir fréquenté des hébergements variés au cours de ma vie professionnelle et parce que je suis conscient que les moments de repos et de convivialité sont rares et précieux… j’ai choisi de répondre OUI à chacune de ces questions en proposant des TARIFS A LA CARTE permettant aux vacanciers de trouver une réponse adaptée à leurs attentes (et leurs besoins… et leur budget!)… tout en pérennisant LA TABLE A RALLONGE et le réseau CAMARGUE-LOCATION.

Ce choix me donne aujourd’hui la joie de recevoir (après plus de 15 ans d’activité!) les enfants (désormais parents!) de mes premiers visiteurs.

A vous de faire, maintenant, les meilleurs choix en visant d’abord les dates situées en BASSE SAISON

L’aubergiste

Les commentaires sont clos.