LES COULISSES d’une TABLE

De temps en temps, le chef fêlé de l'auberge se réveille avec une idée tordue (ça vous arrive pas à vous?) ou reçoit une demande inattendue : Soirée privatisée spéciale, décoration hors du commun, menu thématique particulier... je n'ai pas besoin de vous dire que ça lui titille toujours un peu les neurones. Alors il relève le challenge, se plonge (c'est le mot!) dans l'univers qui va bien et "en voiture Simone, on part vers une nouvelle aventure!". Et quand la demande provient d'un.e ami.e ou d'un visiteur habitué... c'est encore plus savoureux!

La dernière demande en date est l'organisation d'une succulente soirée horrible... oui, il y a des mots qu'on n'a pas souvent l'occasion de mélanger

Et comment on s'y prend?

Bien tenté! mais ce n'est pas ça... cherchez encore!

Je ne sais pas vous, mais moi qui suis un "internetophylle" (et pourquoi ça n'existerait pas ce mot?) de la première heure, je commence par fouiller le wouèb à la recherche d'images qui vont bien. C'est fou ce qu'il y a comme farfelu.e.s en ligne... et ça fait juste mon bonheur!

Menus inventés, décoration thématiques... voilà mes inspirations "flash". Ensuite, comme j'ai appris à lire (oui, au Moyen-Âge, ça se faisait encore!) je me plonge dans mes grimoires de cuisine et l'air de rien je hume les pages à la recherche d'ingrédients, d'épices, de recettes qui se laisseraient entraîner avec malice et joie de vivre et comme je cuisine depuis... longtemps... quand je lis une recette, j'en ai le goût sur la langue... et parfois même une "petite" conséquence sur les hanches (vas savoir pourquoi!).

Alors, entremetteur de cuisine, j'imagine qui pourrait se marier avec qui. Le goût, la couleur, la texture, la disponibilité du bon produit, le temps de travail que va me demander cette petite folie douce. Puis j'épure, je construis un ou deux menus (en rêvant qu'un jour on puisse être vegan, allergique au gluten, au lactose, aux cahouètes... toute la semaine et se lâcher sans conséquence, ou improviser avec bonne humeur, les jours de fiesta entre copains, histoire de faciliter une socialisation conviviale... et accessoirement la tâche des petites mains qui cuisinent!).

Et une fois que j'envisage la journée qui s'annonce, je propose le résultat de mes élucubrations (ouais, je sais c'est un peu dur à prononcer!) au G.O. (Gentil Organisateur) de la journée ou de la soirée festive.

C'est là que cela devient "terribeule", car il ou elle a aussi fait sa propre démarche de son côté et on entame une passionnante et très amusante partie de ping-pong où la sur-enchère n'a aucune limite...

Il faut juste partir du principe qu'aucune mission n'est vraiment impossible!

 

 

Comment ça marche?

  • D'abord s'assurer que la date visée est disponible!!!
  • Se demander si l'on préfère un événement privatisé (à partir de 20 c'est jouable!)... ou si on tente une ouverture au public pour diminuer les coûts. Et dans ce cas, il est toujours possible de privatiser une tablée pour plus de 5 personnes
  • Élaborer les étapes du repas (type d'apéritif, de menu, fromages ou pas, dessert bonne franquette ou gâteau événementiel, sélection des vins de l'auberge ou bouteilles des copains vignerons, champagne, digestifs...)
  • Choisir une ou plusieurs animations (ateliers d'hôtes, démonstration ou atelier de cuisine, réception d'artistes, projections... imaginez, inventez... et on voit si c'est jouable.
  • Déterminer le nombre prévisionnel de convives... en notant la présence de bébés, pris en charge par les parents et d'enfants de moins de 10 ans. (Au-delà de 10 ans ils mangent comme des grands les monstres!)
  • Sélectionner le MENU UNIQUE DU JOUR... et les impératifs de régimes à respecter... s'il y en a!
  • Se demander si l'organisateur prend tous les frais en charge ou si une partie est à la charge des convives (ça permet de se réunir plus souvent à l'initiative d'un.e seul.e et c'est vraiment la tendance du jour!)
  • Valider la réservation en ligne (en versant un acompte de 50% à la commande. Vous pouvez même régler la totalité de la note pour venir les mains dans des poches vides... tout est compris dans les prix annoncés et il n'y a pas de surprise!)

*ATTENTION! La réservation du NOMBRE DE CONVIVES est close l'avant-veille à 18H pour nous permettre de n'acheter que les produits frais nécessaires pour le repas (le gaspillage est ainsi évité et les notes sont moins salées pour tous!)

Et si ?

  • Pour une réservation très anticipée, souvent pour un groupe... On sait bien que c'est toujours difficile d'organiser des repas de groupe (c'est notre lot quotidien!) alors si l'annulation intervient avant la mise en œuvre de votre événement (décoration, approvisionnement...), le remboursement intégral de votre acompte est effectué par virement.
  • Attention! Ceci ne concerne les hébergements en période de fortes demandes (vacances, ponts, fériés...). Vous comprenez facilement qu'il sera impossible de relouer une ou plusieurs maisons d'hôtes à la dernière minute.

 

  •  Vous devez annuler votre réservation à la dernière minute... On fait tous avec et on conserve votre acompte. Pour ne pas gaspiller les denrées alimentaires, les préparations mises en place pour votre événement sont offertes (de votre part!) à l'organisation caritative ou l'association de votre choix.

"C'est par une multitude de détails que l'on transforme un moment en Camargue en joli souvenir"

Membre du Réseau CAMARGUE-LOCATION

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.