15. CORNEBIDOUILLE Histoire

Pierre est un petit garçon qui n’aime pas la soupe… mais alors pas du tout! … et ça fais toujours de terribles histoires!

 

Bien tenté! mais ce n'est pas ça... cherchez encore!Je recommande cette histoire à tous les coquins

Le conte est suivi de "L'APPRENTI SORCIER" de Paul DUKAS

Ça fait des histoires avec sa grand-mère :
– Pierre, mange ta soupe
– Nan, J’en veux pas!

Ça fait des histoires avec son grand-père :
– Allez, mon Pierrot, mange ta soupe
– Nan, J’en veux pas!

Ça fait des histoires avec sa mère :
– Pierre, tu vas la manger cette soupe
– Nan, J’en veux pas!

Et ça fait surtout de terribles histoires avec son père :
– Pierre, maintenant tu manges ta soupe!
– Nan, j’en veux pas
– Tu sais ce qui arrive au enfants qui ne mangent pas leur soupe
– Nan, j’sais pas!
– Et bien! La sorcière Cornebidouille vient dans la nuit leur faire tellement peur que le lendemain, non seulement ils avalent leur soupe mais en plus ils mangent leur assiette.
– M’en fout, même pas peur!
– FILE AU LIT!

Et Pierre va dans sa chambre, le ventre vide, en râlant comme d’habitude.

Ce soir, Pierre se couche et éteint sa lampe. Il n’est pas encore endormi quand il entend un bruit :
– Hiiiiiiiiiiii
Dans la nuit, la porte du placard s’ouvre doucement et… elle est là!
Elle est vilaine, elle à du poil au menton, Cornebidouille est son nom!

– Alors crotte de souris, il paraît que tu ne manges pas ta soupe?
– Nan, j’en veux pas!
– Et tu sais ce que je leur fais, moi, aux enfants récalcitrants?
– Ouais, même pas peur!

Cornebidouille, s’énerve et devient plus grande
– Et là, morve de crapaud, je ne te fais pas peur?
– Nan! Et en plus tu n’est pas belle
– COMMENT?
– Et tu ne sens pas bon
– COMMENT?
– Et tu as un menton en galoche
– COMMENT?

Cornebidouille devient verte de colère. Elle attrape la couverture de Pierre et la mange.
Elle grossit, grossit. Sa tête touche le plafond.
– Et là, bave de limace, j’te fais pas peur?
– Nan! Et tu as un gros derrière
– COMMENT?
– Et tu pues le camembert
– COMMENT?
– Et les chaussettes de mon père
– COMMENT?

Cornebidouille est rouge de fureur. Elle grandit, grandit… crève le plafond, se retrouve sur le toit, attrape des nuages et … GLOUPS! elle les avale comme des marshmallows. Elle se penche vers Pierre et attrape son doudou.
– Non madame la sorcière, pas mon doudou
– Ah! tu fais moins le malin, langue de vipère. Tu vas la manger ta soupe?
– Oui, je la mangerai, mais je n’ai plus ma cuillère.
Cornebidouille se radoucie.
– Et elle est où, cette cuillère?
– Là, tout au fond de ma chaussette et je ne peux pas l’attraper… il faudrait être tout petit pour aller la chercher.
– Tout petit?… Ça je peux le faire!

Et Cornebidouille, rétrécie, devient petite, toute petite.

Pierre ouvre grand le trou de sa chaussette et Cornebidouille entre.
– Oh! il fait bien noir là dedans.
– Et ça pue par ici. Où elle est cette satanée cuillère?
– Tout au fond madame la sorcière, tout au fond

Et Cornebidouille s’avance et arrive au talon de la chaussette.

Pendant ce temps, Pierre noue la chaussette et se dirige tout doucement vers les cabinets
– Elle est où cette cuillère?
– Tout au fond, tout au fond!

Pierre lâche la chaussette et tire la chasse
– Attention au courant d’air, madame la sorcière!

Et il retourne se coucher, tout fier d’avoir bien attrapé Cornebidouille

L’Histoire aurait pu s’arrêter ici… Mais c’est sans compter avec la sorcière… qui veut SA VENGEANCE!

 

Je vous recommande ces livres !

"C'est par une multitude de détails que l'on transforme un moment en Camargue en joli souvenir"

Membre du Réseau CAMARGUE-LOCATION

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.